Catégorie : Actualité

Qu’avons-nous appris d’AZF ?

Rencontre lundi 14 octobre à 19h30 à Rouen avec la revue Z, un militant associatif de Toulouse et une habitante de l’aire des gens du voyage de Petit Quevilly

Repas, boisson et revues vendus en soutien à l’aire des gens du voyage de Petit Quevilly.
Le 4 octobre dernier, Emmanuel Macron s’est offusqué que l’on ose comparer l’incendie de Lubrizol à l’explosion de l’usine chimique AZF, survenue en 2001 à Toulouse : « Quelle honte ! s’est-il exclamé. À AZF il y avait eu 31 morts, des milliers de blessés, 25 000 déplacés. On ne peut pas continuer à faire du catastrophisme sur la base de n’importe quoi. »
Nous pensons au contraire que la comparaison est non seulement légitime, mais essentielle. C’est bien le moment de se souvenir de ce qui s’est joué dans les semaines et les mois qui ont suivi l’explosion de l’usine AZF à Toulouse. Comment ont réagi les habitant.es après le drame ? Qu’est devenu le site ? Quelles leçons sur l’impunité industrielle ? Quels enseignements sur le mépris de classe et les inégalités face aux pollutions ?
Tous les ans, la dizaine de membres de la revue Z se retrouve pour un mois dans un lieu choisi afin de traiter un grand sujet de société. L’idée : s’immerger dans la réalité d’un territoire, enquêter collectivement, s’égarer et nouer des liens, prendre part aux luttes, et à partir de ses ingrédients, fabriquer chaque année une belle revue d’analyse critique de 200 pages, disponible en vente directe et en librairie.
Suite à l’incendie de Lubrizol, nous sommes venu.es nous installer à Rouen pour quelques semaines. Cette soirée sera l’occasion de nous présenter et de discuter « sur la base de n’importe quoi » (comme dirait Macron).
Lundi 14 octobre à 19h30La halle aux toiles, salle 10 – 9 Place de la Basse Vieille Tour, Rouen

Sortie de « Notre pain est politique »

Le premier livre des Éditions de la dernière lettre est disponible en librairie

 

Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ?
Pourquoi le gluten est-il devenu un problème pour la santé ?
Les semences paysannes sont-elles interdites ?
Qui sont les géants de la boulangerie industrielle ?
La baguette « tradition » et les pains surgelés sont-ils si différents ?

Véritable guide nous emmenant de la sélection du grain jusqu’à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l’impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l’industrie boulangère. Et, à partir des blés paysans, de découvrir la force collective de celles et ceux qui font autrement.
En attendant de découvrir le livre, vous pouvez déjà consulter son sommaire ainsi que le commander grâce à notre bon de commande.

Des pages de Z mystérieusement transformées en affiches politiques

Ou la rencontre fortuite du poète Benoît Waddy et du vidéaste Stéphane Trouille

Un matin de novembre dernier, les Saint-Laurentai.ses ont découvert des façades recouvertes d’affichages contre l’enfer de l’industrie minière. Au marché, devant Pôle Emploi ou devant la Poste, les slogans « Non à l’orpillage », ou « Cyanure = Mort » étaient accompagnés des poèmes du militant anticolonialiste Benoît Waddy (lire le texte ci-dessous), illustrés par Eloïse Rey pour le numéro de Z consacré à la Guyane. Le vidéaste Stéphane Trouille, en reportage à ce moment-là pour documenter l’opposition à la mine Montagne d’Or, en a profité pour prendre quelques photos de ce collage sauvage.

Occuper les ronds-points : une tradition de lutte en Guyane

Récits du mouvement Pou Lagwiyann dékolé, avec des membres de l’Union des travailleurs guyanais

Depuis le 17 novembre 2018, le blocage de centaines de ronds-points sur tout l’hexagone est devenu la stratégie privilégiée de la révolte des gilets jaunes. Sur le sol guyanais, cela fait bien longtemps que les ronds-points sont des lieux de résistance, où l’on se retrouve pour débattre, partager des vivres et construire des cabanes. Retour sur le mouvement du printemps 2017, où même sur les fleuves s’organisaient des barrages!

Rendez-vous à la Parole Errante

Fête de sortie du dernier Z

Le douzième numéro de la revue Z, publication annuelle d’enquête et de critique sociale, sort en librairie le 12 septembre.
« Trésors et conquêtes », rédigé depuis la Guyane, nous embarque au cœur de l’industrie la plus polluante du monde : les mines ! On y parle luttes anticoloniales et amérindiennes, critique de l’aérospatiale avec une visite de Kourou, « port spatial de l’Europe » et retour sur le mouvement social massif de 2017.
Retrouvez-nous le samedi 22 septembre, à partir de 16h30, à la Parole Errante à Montreuil.
Au programme : film, discussions, sérigraphie et concert (programme détaillé ci-après ou sur Paris-luttes info).

Un nouveau Z en librairie

N°11 Paris - Travail social - Automne 2017

Cette année, nous avons largué l’amarre du côté de la porte de la Chapelle, à Paris, enquêté dans et autour du nouveau «centre humanitaire», destiné in fine à trier les milliers d’exilé.es débarqués dans la ville.
Ce centre est une pièce maîtresse de la gestion sociale des «migrants», devenus massivement l’un des publics cibles du travail social. En complément de ce dossier inédit, une sélection de textes issus du Z numéro 5, rapidement épuisé après sa parution, qui prenait déjà Paris comme terrain d’enquête et le travail social comme fil rouge.