Catégorie : Z11

Depuis la Bourse du travail occupée

Maïmouna, occupante « sans-papière »
bourse 9

Le 30 janvier 2018, des exilé.es et leurs soutiens ont réquisitionné un bâtiment de l’université Paris 8 à Saint Denis. Cet hiver, des salles universitaires avaient déjà été occupées à Lyon ou à Grenoble. Une manière de faire tenir ensemble le besoin concret de réquisition des lieux pour ne plus dormir à la rue et la nécessité de s’organiser politiquement pour défendre la liberté de circulation. Ces occupations font écho à celle de la Bourse du travail, menée dix ans plus tôt par d’autres, qui avaient décidé de se faire appeler « sans-papiers ». L’occasion d’écouter Maïmouna, l’une des actrices de l’époque, qui raconte au collectif Précipité le quotidien de l’auto-organisation, entre cuisine collective et galères de chauffage.

Retour social sur investissement

Quand les fondations d’entreprise refont le monde
RetourSocial01

Fondations Vinci pour la Cité, Agir pour l’emploi Engie, Carrefour, Sanofi Espoir… Depuis la loi sur le mécénat votée en 2003, les fondations d’entreprise se multiplient, accumulant les initiatives reluisantes. Mais que font-elles au juste ?