La Hague, grands soirs et petits matins

En mai 2015, Areva, le géant mondial de l’électronucléaire, annonce la suppression de quatre mille postes en France. Parmi d’autres, l’usine de La Hague est visée. Alors que les revendications portées par les syndicats de la filière et celles des antinucléaires peuvent difficilement être plus éloignées, Z revient sur l’histoire d’un mouvement critique impulsé par les travailleurs de La Hague et qui s’est élargi aux habitants et aux antinucléaires du Cotentin dans les années 1970.

Télécharger la brochure

 

Texte : paru dans la revue Z n°9

Photos : Michel Briegel

Extraits du film : Condamnés à réussir